Pseudocrioceras Spath, 1924

 

Sous ordre :  Ancyloceratina
Super famille : Ancyloceratoidea
Famille :  Ancyloceratidae

Ammonite hétéromorphe tripartite. La coquille est composée d'abord d'une spire dont les tours peuvent être légèrement disjoints, tangents ou faiblement recouvrants, puis d'une hampe droite ou légèrement incurvée, de taille variable, et enfin d'une crosse.
L'ornementation peut consister d'abord en côtes simples inermes ou faiblement tuberculées ; un peu plus loin apparaissent ou se renforcent les tubercules marginaux, suivis par des tubercules ombilicaux et latéraux. A un stade plus avancé du développement ontogénique, la spire peut s'orner :
- soit de deux ou trois côtes issues d'une bullae péri-ombilicale en alternance avec une côte simple,
- soit de côtes principales bi- ou trituberculées entre lesquelles viennent s'intercaler un nombre variable de côtes plus fines atuberculées,
- soit de 4 ou 5 fortes côtes en faisceaux prenant naissance à partir de gros tubercules ombilicaux,
- soit de fortes côtes principales vigoureusement trituberculées alternant avec 1, 2, ou 3 côtes secondaires inermes.
Toutes les côtes s'interrompent sur le pourtour de l'aire siphonale où elles forment des renflements tuberculiformes.
La hampe et la crosse ont le plus souvent une costulation plus robuste : côtes principales épaisses, trituberculées avec parfois, surtout à la base de la hampe, deux ou trois côtes plus fines et inermes. Ces côtes intermédiaires ont tendance à s'effacer à partir du sommet de la hampe et sur la crosse. Les tubercules latéraux et ventraux de plus en plus développés peuvent être ronds ou prendre la forme de très gros "clavis" à l'approche de l'ouverture buccale.
Les lignes de suture, comme chez tous les Ancyloceratina, sont quadrilobées.

Crétacé inférieur (Barrémien supérieur) : France, Italie, Bulgarie, Géorgie, Caucase, Colombie.

Fig. a : P. fasciculare (d'Orbigny) morphe bituberculatum, Barrémien terminal, France.

Fig. b : P. d'orbignyanum (Matheron), Barrémien terminal, France.

Fig. c : P. coquandi (Matheron), Barrémien terminal, France.

Description tirée de "Le genre Pseudocrioceras dans les couches de passage du Barrémien supérieur/Bédoulien inférieur de Cassis-La Bédoule (SE France), P. Ropolo, R. Gonnet, G. Conte, 1998".