Géologie de la Drôme

Hauterivien (environ 117 à 123 Millions d'années) :

troisième étage du Crétacé Inférieur. Vient de Hauterive, près de Neuchâtel (Suisse).

Dans la Drôme, L'Hauterivien est probablement l'étage le plus régulièrement riche en ammonites. Il est représenté par une alternance régulière de bancs calcaires et de bancs marneux. L'épaisseur de cet étage peut atteindre 300 m.

Presque tous les affleurements livrent des fossiles. Leur quantité et leur qualité varie cependant beaucoup d'un affleurement à l'autre. Parmi de nombreux autres genres, on y trouve en particulier une multitude de Crioceratites, dont les diverses espèces se succèdent tout au long de l'étage.

L'Hauterivien affleure aussi sur de grandes surfaces en Ardèche, où il est assez différent : il n'a plus le faciès vocontien typique, avec une alternance calcaréo-marneuse, que l'on rencontre dans la Drôme. Il est constitué de dépôts hémipélagiques, formés de bancs calcaires globalement plus massifs, parfois séparés par quelques minces bancs marneux. Il contient également des niveaux à Exogyra couloni et à Toxaster que l'on ne rencontre pas dans la Drôme (Excepté dans le massif de Livron). On peut y trouver des ammonites de belle taille.

 

Zones

(espèces-index)

Hauterivien supérieur Pseudothurmannia ohmi
Balearites baleare
Plesiospitidiscus ligatus
Subsaynella sayni
Hauterivien inférieur Lyticoceras nodosoplicatum
Crioceratites (Crioceratites) loryi
Acanthodiscus radiatus

 

Ammonites de l'Hauterivien de la Drôme
Crioceratites (Crioceratites) duvali Olcostephanus (Olcostephanus) variegatus Lytoceras sp.

Autres fossiles de l'Hauterivien